S.A.E Dom Fernando Pinto Pereira de Sousa Fontes

Grand Maitre et  Prince Regent

du O.S.M.T.H.


     

STRUCTUREHISTOIREEVENEMENTSPROGRAMMESCHRISTIANISMELEGALITECONTACT.LIENS


" La sagesse est de notre Seigneur et y demeure eternellement "

 

 L’Ecclésiaste 1.1.

.


MESSAGE PRIEURAL

EVENEMENT

CALENDRIER ORTHODOXE

CALENDRIER CATHOLIQUE


MENU

 

 

2

3

4

5

6

7

8

9

HOME

 

ORGANIZATION

HISTORY

ACTIVITIES

PROGRAMMES

CHRISTIANITY

LEGALITY

CONTACT

LINKS

 


  

     Le Grand Prieuré de Roumanie établi en 2004 A.D. (886 A.T.) sous l’autorité de Son Altesse Eminent Grand Maître et Prince Régent de l’O.S.M.T.H. Dom Fernando Campello Pinto Perreira de Sousa Fontes.

       En 2006 A.D., sous l'autorité de Grand Maître, est établi Le Grand Prieuré Magistrale de Roumanie.
 


ORDO  SUPREMUS  MILITARIS 

TEMPLI  HIEROSOLYMITANI

n’est pas un Ordre massonique

ou para-massonique

et n’entretient aucun rapport

avec la massonnerie

ou ses organismes subordonnés.

L’Ordre est régi uniquement

par les principes énoncés

dans son statut

et s’ inspire de l’ancienne tradition

des Chevaliers du Temple.

 

 


 

Mane nobiscum Domine !


Proclamation des principes

 

1) L’Ordre Suprême Militaire du Temple de Jérusalem (ORDO SUPREMUS MILITARIS TEMPLI HIROSOLYMITANI – O.S.M.T.H.), de par sa tradition un ordre chrétien, oecuménique, chevaleresque, cosmopolite, indépendent et apolitique, est régi par les suivants Actes Suprêmes: les Règles écrites par Saint Bernard ; la Charte de la Transmission, émise par le 23ème Grand Maître F. Johannes Larmenius le 13 février 1324 et souscrite par les Grands Maîtres aux successeurs ; les Statuts Généraux décrétés au Chapitre Général qui a été tenu en 1705 à Versailles ; les Statuts 1947 (Procès-Verbal du 27 décembre 1946) ; et les Décrets Magistraux, modifiés et actualisés dans le Statut.

 

2)  Les Principes auxquels ont souscrit, de bon coeur et sincèrement, tous ceux qui appartiennent à notre Ordre, tout en se proposant pour but de les appliquer au bénéfice de la société roumaine, sont :

·           La sauvegarde de notre Foi, de la Sainte Eglise et de la Civilisation Chrétiennes;

·           La perpetuité de la présence et de l’influence chrétiennes dans la Sainte Terre;

·          La mise au service des gens desherités, démunies et des malades, ainsi que l’encouragement des activités humanitaires et charitables;

·           La sauvegarde des innocents, victimes des erreurs de la justice.

·           L’édification spirituelle des membres de l’Ordre;

·           A part les thèmes urgents de sa vocation traditionnelle, l’Ordre se propose

également d’accomplir le recensement, la restauration et la conservation, aussi que la recherche scientifique, des monuments et des archives qui témoignent des anciens principes et engagements assumés par le Temple et de son héritage spirituel. L’Ordre encourage également les études portant sur l’histoire, l’héraldique, la généalogie, la philosophie et la religion qui se rapportent à son passé, de même qu’à sa vocation et à  sa spiritualité actuelles.

                   

3) L’Ordre Suprême Militaire du Temple de Jérusalem affirme son héritage et sa descendance legitime des traditions et de l’esprit de l’Order du Temple établi en 1118 par ses neufs chevaliers fondateurs: HUGUES de PAYENS, GODEFROI DE SAINT-OMER, ANDRÉ DE MONTBARD, ARCHAMBEAU DE SAINT-AMAND, NIVARD DE MONTDIDIER, GONDEMAR, GODEFROI BISSOL, ROSSAL, HUGUES RIGAUD. En raison des changements et des réformes successives qu’il a connu, O.S.M.T.H. ne peut pas clâmer être le même que l’Ordre du Temple supprimée par la Bulle Vox in Excelso, promulguée en 1312, et la condamnation, en 1314, de ses chefs, notamment du Grand Maître Jacques de Molay.

 

4)  L’Ordre Suprême Militaire du Temple de Jérusalem n’est nullement un ordre initiatique, occulte, secret ou discret, et s’adresse également à tout chretien, soit-il un homme ou une femme, qui appartient à l’une des confessions chrétiennes universellement reconnues. L’une des plus importante forme d’„initiation” que l’O.S.M.T.H. reconnaît est le Saint Sacrement du Baptême dans notre Seigneur Jésus-Christ. Les rangs et les titres qui sont conférés par l’Ordre à ses membres, au cours de cérémonies publiques et en présence d’un prêtre chrétien, confirment le dévouement dont font preuve tous ceux qui travaillent vers l’accomplissements des buts proclamés dans son Statut et sa mission chrétienne. Les titres sont décérnés au cours d’une cérémonie d’investissement et d’ennoblissement dans la qualité et la dignitée de protecteur et servant du christianisme, aussi que de continuateur des principes, de l’esprit et des valeurs chevaleresques.

 

5)  O.S.M.T.H. a perdu ses traits d’ordre monastique, par conséquent les voeux de pauvreté et de chasteté sont devenus l’obligation de faire des actes charitables, de professer et de stimuler la charité et de mener une vie immaculée, dans la bonne tradition chrétienne, soit dans l’institution du marriage, soit en célibataire, selon le cas et au gré de chacun.

 

6)   Le voeu représente un engagement personnel assumé par tout membre, dans le sens de défendre, jusqu’à la mort, la foi chrétienne, et qui se fait par la déclamation du Credo devant Dieu et les autres membres de l’Ordre.

 

7)  Le voeu de silence se réduit à présent à l’obligation des membres d’être résérvés et discrets en ce qui concerne les questions d’organisation interne de l’Ordre, tout en étant destiné à imposer la discipline à l’intérieur de l’Ordre.

 

8)  Le caractère militaire de l’O.S.M.T.H. se rapporte maintenant à la structure hiérarchique de l’Ordre, au respect des normes de conduite et à l’obéissance des échelons supérieurs, dans leurs différentes dignités, de sorte que les actions civiques entamées par l’Ordre soient cohérentes et efficaces dans l’esprit templier hérité de nos précurseurs. Le sabre est maintenu en tant qu’élément décoratif qui symbolise par sa pointe et son tranchant nos armes actuelles: le Mot et l’Action. A présent, on ne demande plus aux Chevaliers et Dames du Temple de l’O.S.M.T.H. de professer l’extrémisme religieux, mais de militer, avec tolérance et par leurs faits et oeuvres exemplaires, aussi que par la force de leur foi, au nom de et pour l’épanouissement du christianisme, une lutte qui représente pour nous, les templiers, la Voie et la Vérité.

 

9) En tant que bon chrétiens et ayant compris et assumé les principes de l’Evangile, O.S.M.T.H. s’érige en bouclier autour des Eglises chrétiennes, en faisant tout son possible pour apporter sa contribution, par ses moyens laiques, à l’édification et à l’achêvement de son oeuvre, tout en respectant les lois des pays dans lesquels il existe et en coopérant également avec les institutions des états respectifs. En Roumanie, l’O.S.M.T.H. agit en tant qu’organisation non-gouvernementale, non-profit, apolitique, par l’intermédiaire de l’Association Magnus Prioratus Romaniae, constituée en vertu de et conformément aux Décrets Magistraux émis par le Grand Maître de l’O.S.M.T.H., qui acquiescent notre qualité de représentant de l’Ordre dans notre pays.

 

Bucarest, le 14 mai 2005 A.D. (887 A.T.)

 

Chevalier Magnae Crucis Dan VASILIU

Le Grand Prieur de la Roumanie

 

 

Saint ANDRE

Le Patron Spirituel  

du Grand Prieure Magistralle de Roumanie


CHRISTIANISME







 

 

 

 

NON NOBIS DOMINE, NON NOBIS, SED NOMINI TUO DA GLORIAM !

 

 

Ce site Internet est une marque deposée et administré par l’Association "Magnus Prioratus Romaniae", enregistrée au Registre des Associations de Roumanie sous le no. 1/14.02.2004, ayant le Certificat no. 162/PJ/12.12.2003, C.I.F. 16080448.
Les auteurs des materiaux publiés sur ce site Internet sont tenus responsables pour toute information fournie et ainsi signée.